Festival Internationnal Du Film Panafricain de Cannes | FIFP (16)

Rate


Deadlines

02 Aug 2018
Call for entries

28 Feb 2019
Final deadline

5
mths

17 Mar 2019
Notification date

17 Apr 2019
21 Apr 2019

Address

32 Rue PERRISSOL ,  06400, Cannes, PACA, France


Festival description
Pan African films
Short Films
Feature Films


 
Festival requirements
 Fiction
 Documentary
 Animation
 Fantastic
 Terror
 Experimental
 Music Video
 Other
 Any Genre
 Any Theme
 Has submission fees
 International Festival
 Physical Location
 January 2018
 Production countries: Any
 Shooting countries: Any
 Director nationalities: Any
 Debut Films 
 School projects 
 Any language
 Subtitles 
French English
Share on Social Networks
 Facebook 
 Tweet


English
French


Festival start: 17 April 2019      Festival end: 21 April 2019

Le FIFP est un moment, une expérience unique ou le cinéma panafricain et les cultures africaines ainsi que celles de sa diaspora à travers le monde sont à la disposition de tous. C'est une énergie exceptionnelle. Pour définir le FIFP nous préférons laisser le soin à ceux qui ont vécu l'expérience du festival d'en parler à notre place.

Depuis 1996, le Festival International du Film Panafricain de Cannes associe à ses
activités de projection un marché : le Salon Panafricain. Un lieu où les métiers du cinéma se
déclinent. « Le cinéma à l'avantage d'être un art qui regroupe presque toutes les autres activités artistiques. On trouve dans le cinéma, la performance d'acteurs, la musique, la photo, la beauté, l'esthétique, la mode, le livre...»

Notre objectif est de valoriser l'économie du cinéma Panafricain. Le marché des arts panafricains est dans une phase de croissance. Nous misons sur l'avenir. Le potentiel est énorme pour le mettre en lumière. Cet idéal est un « rêve actif » qui a fait de l'Africain et de sa diaspora ce qu'elle est aujourd'hui. Cela a été le véhicule de Mandela, il est celui d’Obama et bien d'autres... Le Panafricanisme est un concentré de l'universalisme. Il a toutes les lumières, celle de Égypte antique et celle de l'avenir du monde.

En somme, la beauté en permanence.

Le Festival International du Film PanAfricain de Cannes est une plateforme d’exposition du Cinéma et de ses métiers, des Arts et des savoirs-faire, mais également de l’Innovation, de la Culture et de l’Événementiel. Le Festival bénéficie depuis 2012, d'un atout inestimable en la personne de son Égérie : La Splendide Tetchena Ayana BELLANGE (affiche du Festival) qui symbolise à elle seule L'Esprit, la Beauté, l'Ethique et la Créativité panafricains. Cette canadienne de parents haïtiens, actrice, productrice et réalisatrice incarne mieux que quiconque l'idéal panafricain dans sa dimension universelle.

Moteur de développement de l’industrie du Cinéma et des Arts PanAfricains, le Festival recherche en permanence des solutions spécifiques au développement du Cinéma et des Arts PanAfricains.

Avec un Marché PanAfricain en plein essor (de l’Afrique aux Amériques en passant par les Caraïbes, l’Europe et l’Asie), le Festival bénéficie par le biais du Groupe Nord-Sud Développement d’une expertise de plus de 12 ans au service du développement du Cinéma et de la Mode ainsi que 28 ans d’expertise pour le développement des Affaires Culturelles et Sociales.

Le Festival International du Film Panafricain offre un soutien permanent au développement de vos projets et un savoir-faire dans leur accompagnement. Nous sommes au cœur de la diffusion et de la promotion des films, de le mode, de la musique, du livre.

Sawa Ethik University & Marcus Mosiah Garvey Academy est un Pôle d’Échange lors du FIFP, sous forme de séminaire (conférence et ateliers) est un Espace indispensable pour les entrepreneurs.

Cette magnifique récompense a dynamisé les oeuvres PanAfricaines depuis 2006, date de sa création. DIKALO (message en langue Douala – Cameroun) est décerné par un jury professionnel au meilleur long et court métrage (fiction), au meilleur documentaire, au meilleur actrice et acteur. Par ailleurs, le public décerne également un dikalo.

La qualité des films primés par le FIFP depuis la
création des Dikalos Award en 2006 associée à l’excellent travail des différents professionnels, composant son jury, confère à notre festival une référence mondiale. En effet, tous les films récompensés par le FIFP ont connu un excellent développement à l’international, comme Rigoberto Lopez premier lauréat du Dikalo Award en 2006, grand réalisateur cubain qui marque son époque par la beauté de son oeuvres « Roble de Olor-Parfum de Chêne»

RÈGLEMENT DU FESTIVAL

Le candidat doit lire entièrement le règlement.
Attention, l'inscription de votre film au FIFP vaut acceptation du présent règlement.

TABLE DE MATIERES:

Titre 1 : Présentation
Titre 2 : Les objectifs
Titre 3 : Les conditions de participation
Titre 4 : Le sous titrage des films
Titre 5 : La sélection officielle (Compétition internationale)
Titre 6 : La mise à disposition des films
Titre 7 : Les films primés - obligations des lauréats
Titre 8 : La non prise en charge des réalisateurs ou producteurs de film sélectionné
Titre 9 : Les assurances
Titre 10 : Règlement des litiges

TITRE 1 : PRÉSENTATION

Article 1 : Le Festival International du Film Panafricain a pour objectif de faire découvrir les auteurs, scénaristes, réalisateurs de films du monde entier œuvrant dans l'univers panafricain*(Afrique et diaspora à travers les 5 continents). Cela va de la mise en image d'un lieu, d'un acteur (1er ou 2nd rôle...), la production...

Article 2 : Le Festival International du Film Panafricain se veut un regard vif, innovant et en alerte sur la création cinématographique contemporaine. Le FIFP est un Pôle d'excellence ouvert à tous les pays du monde entier sous son regard panafricain.

TITRE 2 : LES OBJECTIFS

Article 3 : Promotion et valorisation du Cinéma Panafricain. Plate-forme de rencontre des Professionnels du cinéma du monde entier autour du cinéma panafricain (Afrique et diaspora, Amérique, Asie, Australie, Caraïbes, Europe...) (Producteurs, Distributeurs, Télévisions, Financiers, Institutionnels, Réalisateurs, Acteurs, scénariste, Photographes, techniciens, stylistes, accessoiristes, musique...)

Article 4 : Faire découvrir aux professionnels et au grand public la réalité de la création panafricaine - Soutenir le développement de l'industrie cinématographique panafricaine - Facilité la diffusion des films.

TITRE 3 : LES CONDITIONS DE PARTICIPATION

Article 5 : Toute personne quelque soit son origine peut proposer un film : fiction, animation, expérimental ou documentaire, long ; moyen ou court métrage, une série, un clip vidéo.

Article 6 : Seuls les réalisateurs panafricains (Afrique et diaspora d'Amériques, des Caraïbes, de Europe, du Pacifique, Océan indien...) peuvent proposer des œuvres portant sur d’autres thèmes que ceux mettant en image l’environnement panafricain (un lieu, un acteur (africain ou descendant africain) (1er ou 2nd rôle...), la production....).

Article 7 : Les réalisateurs peuvent proposer plusieurs œuvres.

Article 8 : Les candidats doivent s'inscrire à partir de notre site ou des plates-formes partenaires - Les frais d’inscriptions sont de 57€. L'inscription d'un film au FIFP entraîne obligatoirement la mise à disposition gratuite des droits de projection pendant toute la durée du festival. Le réalisateur et/ou sa production accepte en âme et conscience d’exonérer le festival de tout paiement des droits de diffusion dès la confirmation de ladite inscription du ou des films. Un tarif spécial (réduit) à 45€ est appliqué aux étudiants – sous réserve de l'envoi d'une photocopie de sa carte étudiante à tech@fifp.fr . La direction du FIFP se réserve avant validation, le droit de vérifier auprès de l'institution de la véracité du document fourni.
La soumission d'un film doit se faire au plus tard avant la date de clôture fixée par la direction du FIFP.

TITRE 4 : LE SOUS-TITRAGE DES FILMS

Article 9 : Aucun sous titrage n'est exigé lors de la soumission de votre film. En revanche, dès sa sélection, les règles suivantes doivent être respectées :
a) Les films utilisant l’anglais ou une autre langue (sauf le français) doivent être sous titrés en français.
b) Il est conseillé que les films utilisant la langue française de disposer d'un sous titrage en anglais.

Cette exigence répond à la demande de notre public international.

Nous pouvons vous accompagner en matière de sous titrage en vous proposant des solutions adaptées à votre budget.

TITRE 5 : LA SÉLECTION OFFICIELLE (COMPÉTITION INTERNATIONALE)

Article 10 : Peuvent concourir : les fictions, les animations, expérimentaux, et les documentaires de court, moyen ou long métrage et les clips vidéos.

Article 11 : Seuls les films de la sélection officielle (films en compétitions) concourent pour le Prix DIKALO.

Article 12 : Le conseil d’administration du Festival nomme un jury composé de 5 membres minimum choisis parmi les professionnels du cinéma, du monde artistique, culturel et social.

Article 13 : Les membres du jury ne doivent avoir aucun lien (commercial, de production, familial ...) avec les œuvres en compétition.

Article 14 : Ce jury décerne le Prix DIKALO qui récompense la meilleure œuvre cinématographique.

TITRE 6 : LA MISE À DISPOSITION DES FILMS

Article 15: Dès l'inscription de votre film au FIFP, vous acceptez d'exonérer le Festival de tout paiement de droit de diffusion pour sa ou ses projection(s) dans le cadre dudit événement. Pendant la durée du festival, aucun des films en sélection officielle ne peut être projeté hors des salles du festival International du Film Panafricain.

Article 16 : Pour la sélection, un fichier numérique de votre film doit être envoyé en HD (format .MP4, .MOV ou .MKV). Envoie à tech@fifp.fr via Wetranfert ou autres plates-formes de transfert.
Aucun DVD ou autres formats physiques n'est accepté.

Article 17 : Les copies des films sélectionnés doivent nous parvenir au plus 30 jours avant le début du Festival. Les copies numériques doivent être en bon état de projection.

Article 18 : Les projections se feront à partir de supports numériques.

Article 19 : Les supports doivent répondre aux normes standard de diffusion. Cependant pour des soucis de logistiques, seul le format DCP n’est pas accepté.

Article 20 : Les envois de produits liés à la promotion du film doivent être dégagés des droits de douane. Il doit impérativement y être indiqué la mention « aucune valeur commerciale ». A défaut de cette mention, le Festival se réserve le droit de refuser tout envoi.

Article 21 : Les copies de sélection sont conservées par le festival International du Film Panafricain au titre de « copies-mémoire » dans ses archives.

TITRE 7 : LES FILMS PRIMES – OBLIGATIONS DES LAUREATS

Article 22 : Les réalisateurs et / ou les producteurs des films primés sont invités à :
- remettre une copie de projection pour les archives du festival ;
- mentionner le prix dans tout document publicitaire du film ;
- faire apparaître le prix dans le générique, sur les affiches et les dossiers de presse en cas de distribution.

Article 23 : Les Dikalos Awards sont envoyés aux gagnants par voie postale si les nominés n’ont pas pu assister au Festival. Les frais d'envoi sont à la charge du réalisateur ou de sa production.

TITRE 8 : LA NON PRISE EN CHARGE DES REALISATEURS OU PRODUCTEURS DE FILM SELECTIONNE

Article 24 : Le Festival International du Film Panafricain est une organisation solidaire à but non lucratif. Elle vit grâce aux dons de tous. De ce fait, le FIFP ne prend en charge les réalisateurs sélectionnés et les professionnels du cinéma durant leur séjour à Cannes.

TITRE 8 : LES ASSURANCES

Article 25: Les films sont sous la responsabilité du Festival International du Film Panafricain dès leur réception. Le Festival International du Film Panafricain prend en charge les frais d’assurance. La responsabilité du Festival International du Film Panafricain prend fin dès la fin du Festival. En cas de perte ou de détérioration pendant le festival, la responsabilité du Festival International du Film Panafricain n’est engagée que pour la valeur de la copie.

TITRE 9 : RÈGLEMENT DES LITIGES

Article 26 : En cas de litige, si aucun règlement à l’amiable n’a pu être trouvé, seuls les tribunaux des Alpes Maritimes seront compétents pour résoudre le litige.


  

 
  

Discover great films & festivals, one click away

Register
Login